REUSSIR ou ECHOUER sur le marché du FOREX

Aller au contenu

Menu principal

INTRODUCTION

Les temps sont durs et malheureusement c'est loin d'être terminé. Les places de travail ne sont plus garanties et se raréfient. Le chômage est croissant à cause de la politique des nations occidentales à la solde des divers cartels industriels. Ces derniers appartiennent à un cercle retreint d'actionnaires démunis de scrupules qui mettent le peuple occidental en danger. Ainsi prospèrent les imposteurs, les menteurs et les spécialistes de la langue de bois.

La mondialisation
à transférer notre savoir-faire ainsi que nos postes de travail  dans les pays émergents. La crise financière est aujourd'hui surtout localisée en occident si l'on fait abstraction de la misère existante depuis longtemps dans certains pays du tiers monde. Une autre crise va bientôt amplifier le problème car les peuples surexploités d'orient finiront rapidement par se réveiller et voudront aussi leur part du gâteau, alors que le pouvoir d'achat des occidentaux continuera à diminuer et le chômage à croître.

Certains d'entre nous,
déjà victimes de ce qui vient d'être évoqué réagissent individuellement afin de ne pas sombrer dans la pauvreté et la déchéance, leurs tentatives de s'en tirer ne sont pas toujours couronnées de succès, ce qui les mènent parfois à des actes désespérés. L'autre catégorie est simplement poussée dans la misère, ces personnes deviennent une charge pour la société avec pour conséquence un développement important de la délinquance.

Ce contexte justifie la raison pour laquelle il n'y a jamais eu autant d'auto-entrepreneurs
qu'à notre époque, mais de qui s'agit-il exactement? Ce sont les gens de la première catégorie cités ci-dessus,  tentant le tout pour le tout en créant des PME ou le " M "  est plutôt significatif de " micro " que de " moyenne " entreprise. Ces personnes investissent généralement tout ce qu'elles ont et même d'avantage, elles s'endettent en prenant des risques non négligeables. Elles travaillent généralement sur des créneaux marginaux ou résiduels dont la durabilité est discutable, voire limitée. Ces personnes poussées par les événements mettent non pas seulement en péril le peu de bien qu'elles ont, mais aussi par conséquent leur cellule familiale. Les gens de cette catégorie qui méritent toute notre admiration ont compris que nous vivons dans un monde dont le lite motif est tristement " marche ou crève ". L'autre catégorie qui tente aussi de survivre grâce à des aides sociales n'est pas à blâmer, ce sont les laissés pour compte d'une politique nationale et internationale irresponsable qui nous mènera, tôt ou tard si elle ne change pas radicalement, à un conflit d'une ampleur encore jamais vue.

Le droit au travail
décent et correctement rémunéré, c'est le droit à la vie ! Lorsque les ressources humaines d'une entreprise, ou un cabinet de placement, ou encore des chasseurs de têtes se permettent de dire qu'ils ne placent plus les chercheurs d'emploi dont l'âge est supéieur à 50 ans (voir moins) parce que ces derniers coûtent trop chers, c'est à la fois une condamnation et une crucificton qu'ils font, car en leur supprimant le droit au travail, ils leur suppriment le droit à la vie. Les sociétés et les irresponsables ayant une telle attitude devraient être traduit en justice et fortement sanctionnés. Le monde politique est responsable de fournir du travail d'une manière ou d'une autre à tout en chacun, sans catégorie d'âge, de sexe ou d'ethnie. Par exemple en imposant aux grandes entreprises une pyramide des âges, les politiques règleraient déjà une partie importante du problème. De plus, il est inutile de légiférer sur l'âge de la retraite quand on n'est pas capable de fournir du travail à chacun en laissant les entreprises se délocaliser.  Pour une entreprise, grandir à l'étranger doit se faire sans délocalisation et doit servir d'abord les besoins respectifs nationaux de chaque pays concernés avant tout profit lié au marché international.

En occident,
de plus en plus de personnes ayant un job acceptent presque tout et n'importe quoi par crainte de perdre leur place de travail. Elles acceptent d'important surcroît de travail, heures supplémentaires non payées, manque de respect de la hiérarchie, mobing et j'en passe. Ainsi, le pouvoir d'achat diminue, les dépressions individuelles augmentent, l'insatisfaction et la souffrance engendrent toutes sorte de maladie avec comme conséquence un coût de la santé qui croît vertigineusement tout en se répercutant évidemment sur la participation financière individuelle. Un cercle vicieux, une spirale négative qui n'est pas prête de s'arrêter.

Ceux qui ne se sentent pas concernés
par ce descriptif parce qu'ils sont actuellement bien lotis ne doivent pas oublier que l'épée de Damoclès est au-dessus de leur tête, que les événements peuvent s'accélérer et que les situations, même les meilleures, peuvent basculer du jour au lendemain. Bien entendu, je leur souhaite plein succès dans leur carrière et sur leur chemin de vie, et qu'ils ne soient jamais atteint par ce basculement négatif.

Cette introduction forte en événements
nous amène au fait que les auto-entrepreneurs ainsi que les personnes ayant un job peuvent être intéressés à obtenir un complément de salaire ou des revenus substantiels. Pour cela on trouve sur le net de nombreuses propositions que je ne saurais trop évaluer dans le contexte de ce modeste site. Néanmoins si vous êtes attirés par le FOREX, ce marché monétaire international qui peut vous rapporter gros et rapidement, continuer à lire ce qui suit.


 
 


En effet, certains d'entre-nous ont choisi de se lancer
sur le marché du FOREX, ce marché monétaire permettant de réaliser des transactions importantes au moyen d'une plateforme mise gracieusement à disposition. Les banques nous fournissent des outils d'analyse et surtout un important" levier" permettant d'investir des montants cent fois supérieur à notre versement de garantie, voir même d'avantage. Faut-il donc se lancer ou non sur ce marché juteux et passionnant qu'est le FOREX? Cette question mérite une réponse claire et précise. En choisissant de lire ce qui suit, vous serez parfaitement bien conseillé afin d'orienter vos choix vers ce qu'il y a de meilleur pour vous.

Puisque vous êtes arrivé sur ce site,
c'est que vous êtes très probablement à la recherche d'une solution pour gagner de l'argent et vous vous dites pourquoi ne pas se lancer sur le marché du FOREX?  Aujourd'hui presque tout le monde à un ordinateur avec une connexion internet, alors l'investissement matériel est faible, voir nul. De nombreux sites publicitaires vous encouragent à entrer sur le marché monétaire international. Des formations gratuites au coaching payant en passant par des plateformes d'essais utilisant de l'argent fictif sont disponibles sur le net. De nombreuses sociétés bancaires, les unes plus sérieuses que les autres sont disponibles à vous accueillir sans frais d'inscription et en vous mettant à disposition toutes sortes d'outils d'analyses des marchés financiers. Une panoplie de gourous, de super-traders et autres vous offrent sur le net pour quelques dizaines d'Euro des solutions toutes faites, telles que robots automatisant vos ordres d'achat et de vente, pour ainsi dire vous n'avez donc  presque plus rien à faire, ou encore des méthodes quasi infaillibles basées sur des techniques analytiques simples de signaux graphiques dont ils sont les seuls à détenir ; ou encore des abonnements pour copier les transactions effectuées en " life " par de super traders, dont la réputation n'est pas à démontrer.

Mais avant de démarrer une activité
dans le FOREX il faut se poser, entre autres, les questions suivantes :

- Faut-il oui ou non se lancer sur le marché du Forex?

Si oui,

- Peut-on faire confiance aux nombreux robots vendus sur le marché du net ou ailleurs?

- Peut-on faire confiance aux méthodes d'analyses simplifiées et prétendues efficaces vendues sur le net ?

- Quelle formation est réellement nécessaire pour réussir à être un trader qui gagne ?

- La maîtrise des émotions et l'étude de la psychologie du trader associées à la connaissance des marchés améliorent-elles les résultats?

- Combien de temps est-il nécessaire à un débutant pour devenir un trader efficace sur le marché du Forex ?

- Quelles formations de base devrait-on avoir avant de choisir un tel domaine ?

- Quelles sont les candidats qui réussiront à coup sûre et inversement ceux qui sans aucun doute échoueront ?

- Combien d'heures faut-il travailler par jour si l'on veut bien gagner sa vie sur le FOREX?

etc...

Si vous avez l'intention de démarrer une activité dans le FOREX ou que vous y êtes déjà actif mais sans le succès que vous escomptiez, lisez les réponses à ces questions car elles sont fondamentales, elles vous permettront d'aller de l'avant et de choisir en connaissance de causes le processus à suivre pour ne pas perdre vos économies si durement épargnées.

N'hésitez pas à aller sur la page " REPONSES" aux questions et de dépenser les quelques Euros (15 Euro) qui vous permettront d''épargner des dizaines de milliers d'Euros selon votre potentiel d'investissement et d'engagement dans le processus.

Les excellents conseils donnés, justifiés  et confirmés par les années d'expériences vous permettront de choisir en toutes connaissances le processus à suivre. Si vous acceptez et appliquez les recommandations données dans les réponses aux questions vous gagnerez du temps et de l'argent et par conséquent comme on dit : " le temps c'est de l'argent ", vous gagnerez ou économiserez deux fois de l'argent.

Croyez-moi, ce petit investissement en vaut la peine, je sais que vous me remercierez un jour, que vous soyez novice ou déjà pleinement engagés sur le marché du FOREX.


 
 
 
Retourner au contenu | Retourner au menu